LB Autosport
24H du Mans 2021

LB autosport soutien IDEC SPORT 24h du Mans
LB autosport soutien IDEC SPORT 24h du Mans
LB autosport soutien IDEC SPORT 24h du Mans

Cette année, c’est en août que les 24h du Mans se sont déroulées à cause de la crise sanitaire. Bien qu’IDEC SPORT ne roule pas en WEC, la manche sarthoise est incontournable pour les équipes qui courent en endurance.

Nous avons donc entamé ces deux semaines par la journée test des 24h du Mans avec nos deux LMP2 Oreca #17 et #48. Des débuts compliqués pour la voiture #17 Era Motorsport qui se fait pousser dans le rail par un autre prototype, causant d’importants dommages sur la voiture, obligeant l’équipe de mécaniciens à changer le châssis. Mais la journée finit sur une bonne note pour l’équipe avec la #48 qui effectue dans l’après midi le meilleur temps des LMP2 de la journée test.

Pour la semaine de course, Kyle Tilley pilote de l’équipage #17 Era Motorsport, déjà absent lors de la journée test, s’est blessé à l’épaule, laissant son bacquet à Thomas Laurent, qui a déjà connu la victoire au Mans. C’est donc naturellement le jeune pilote français qui a participé à la séance d’essais qualificatifs sur la voiture #17 mais qui a malheureusement vu son meilleur tour gâché par une slow zone le qualifiant 16 ème LMP2. Quant à la voiture #48, c’est sur Paul-Loup Chatin que les espoirs d’IDEC SPORT reposaient, mais une sortie de piste laissera la #48 à la 10 ème place LMP2, en 15 ème position pour le départ de la course.

La 3 ème séance d’essais libres ne s’est pas passée comme prévu pour Dwight Merriman sur la #17 qui a fait une sortie de piste, endommageant l’Oreca 07 et l’empêchant de finir la séance. Ce dernier évenement ajouté aux précédents ont forcé l’équipage d’Era Motorsport d’admettre qu’il n’était pas prêt cette année pour la course d’endurance la plus difficile au monde. Une BOP et des pneus différents de ceux utilisés en IMSA rendent la voiture beaucoup plus difficile à piloter que ce à quoi sont habitués nos pilotes courant aux Etats-Unis. La voiture est donc déclarée forfait et c’est avec un seul prototype qu’IDEC SPORT prendra le départ des 24h du Mans.

Un début de course avec des conditions difficiles car c’est sous la pluie que s’est élancée cette 89ème édition des 24h du Mans. Et c’est Patrick Pilet qui en a fait les frais avec deux sorties de piste en début de course. Après ces malheureux évenements, Patrick Pillet et Paul-Loup Chatin ont très bien roulé laissant le volant à Paul Lafargue. Ce dernier a eu la difficulté de maintenir la voiture en piste avec des pneus slicks alors que le circuit était en partie sous averses. Cette stratégie nous a permis de bien remonter dans le classement et de rester dans le top 10 LMP2 jusqu’à la fin de course. Une voiture fiable, une bonne stratégie et des pilotes qui ont parfaitement géré la course ont permis à IDEC SPORT de finir à la 6 ème place de la carégorie LMP2 et 11 ème au général.

LB autosport soutien IDEC SPORT 24h du Mans